Partager cet article :
Print item
Noter cet article:

Renault Twingo : des publicités sexistes créent le bad buzz


En Belgique, le constructeur Renault crée un bad buzz avec ses dernières publicités pour la Renault Twingo, avec un ton certes léger, mais résolument provocateur pour la femme en voiture.

Une polémique au goût amer

On parle bien de trois spots publicitaires pour une voiture qui passionne pourtant des milliers de femmes. Malheureusement, l'effet provoqué est véritablement tout autre. En effet, flanquées de lourdes suggestions sur les (in)capacités de la femme en voiture, elles sont loin de s'attirer la sympathie de la gent féminine. On se demande finalement à quoi pensait Renault en définissant le public cible, et en décidant du message voulu pour sa nouvelle Renault Twingo. Si l'on ne voit pas vraiment où veut en venir ce spot, les clichés qu'il renferme, eux, ne sont pas dissimulés !

 

Des suggestions douteuses 

 

Que dire en effet de la nouvelle option proposée par la Renault Twingo, quand il s'agit de suggérer à toute femme en voiture de commander des petits cartons d'excuse paraphrasés : "j'ai préféré laisser ma voiture ici car je suis un vrai danger au volant" ? ...

 

 

 

Dans la deuxième vidéo, Renault est fier d'offrir un rouge à lèvres gratuit aux femmes qui franchiront le pas de porte d'une concession Renault pour un essai de la Nouvelle Twingo.
Enfin, la dernière vidéo propose aux femmes la possibilité de changer la couleur du véhicule après coup. (Pour visionner les deux dernières vidéos, c'est par ici).

 

 

Renault Belux n'assume pas le faux pas

 

Il n'aura pas fallu attendre longtemps avant que les internautes se déchainent sur la toile contre ces publicités Renault sexistes, hélas si maladroites. Les vidéos ont rapidement été supprimées du compte Youtube de Renault Belux qui a tenté de se justifier sur son compte Facebook.


facebook renault belux pubs sexistes belgique

 


twitter renault france excuses pub sexiste renault twingo belgique

 


C'est pourtant sur le compte Twitter français du constructeur que des excuses ont été présentées, les internautes ayant tendance à ne pas dissocier les pôles français et belge. Renault France se retrouve ainsi à devoir assumer les erreurs de son voisin alors que ces publicités n'ont pas été diffusées chez nous. Une fausse note que Renault n'est pas prêt d'oublier…

Partager cet article :
Print item
Noter cet article:


    

Besoin d’explications ?

Trouvez la réponse sur Traduk'Auto

Toutes les définitions
Vous avez aimé cet article ?
Vous aimerez aussi...
4x4 Mini Countryman
Au secours, je déménage et je n'ai qu'une petite...
Une voiture trois portes avec des enfants : on teste...
Stickers voiture