Partager cet article :
Print item
Noter cet article:

Conduite de nuit : nos conseils pratiques

 

 

Selon une enquête d'Axa Prévention, 49% des femmes déclarent conduire de nuit pour des longs trajets entre 22 heures et 5 heures du matin, contre 64% chez les hommes (étude publiée sur le site du Figaro). Et oui mesdames, vous n'aimez pas ça mais vous n'avez pas toujours le choix. CaraOcar vous prodigue quelques conseils pour rendre votre conduite la nuit plus agréable.

Tableau de bord

Conduire de nuit : quelques astuces

conduire-en-ville-de-nuitA faire en plein jour avant de conduire de nuit :

 

Nettoyez phares et vitres de votre voiture. Comme les vitres de la maison au soleil printanier, les vitres de voitures, éclairées par les autres phares, révéleront toutes leurs trainées.

 

Evitez de partir juste après une journée de travail; prenez une douche chaude qui vous réveillera avant le départ.

 

Si vous êtes au régime, ne changez rien. Il ne faut pas faire un repas trop lourd avant de conduire de nuit. Privilégiez plutôt les sucres lents et emportez quelques fruits.

 

Prévoyez un stock de CD mais évitez "La petite musique de nuit" ou autres berceuses.

 



Conduire de nuit : prête à affronter la nuit ?

reflets-conduite-de-nuitRéglez votre rétroviseur intérieur sur la position nuit.

 

Diminuez l'éclairage de l'habitacle en optant pour la version douce du tableau de bord.

 

Durant la conduite de nuit, ne fixez pas les autres voitures dans les phares mais regardez les plates-bandes blanches sur le côté droit de la chaussée ou au milieu si vous préférez.

 

Utilisez courtoisement vos phares : les feux de croisement, bien nommés, sont faits pour croiser les voitures. Les feux de route ne servent que si la route entière est à vous, éclairée seulement par les étoiles dans le ciel.

 

Réduisez votre vitesse : la conduite de nuit réclame plus d'attention.

 

Si vous portez des lunettes, troquez les pour des lunettes de nuit atténuant reflets et éblouissements dans la mesure du possible.

 

Si vos vêtements vous semblent trop serrés (non, vous n'avez pas grossi !), si vous avez besoin de changer sans cesse de position sans avoir besoin d'aller aux toilettes, s'il vous semble que les autres conduisent de plus en plus mal : arrêtez-vous et faites une pause dans votre conduite de nuit.

 

 



Le saviez-vous ?

Quand vous fatiguez, la température de votre corps diminue. Donc, en cas de coup de barre, prendre un grand bol d'air frais en ouvrant la fenêtre en grand ne sert à rien. La seule vraie solution en cas de fatigue ou de somnolence : s'arrêter et faire une sieste !

Partager cet article :
Print item
Noter cet article:


    

Besoin d’explications ?

Trouvez la réponse sur Traduk'Auto

Toutes les définitions
Vous avez aimé cet article ?
Vous aimerez aussi...
Bombe anti-crevaison
Recharger une batterie de voiture
10 astuces pour laver facilement sa voiture au Karcher
Femme enceinte en voiture : le guide complet